navigation

L’Œdème des membres inférieurs 26 janvier 2013

Posté par une podologue en gironde dans : pédicurie,podologie,posturologie,santé du pied , trackback

Vous trouverez sur ce Blog, qui sera votre Blog, une centaine d’articles sur les problèmes touchant le pied et la posture de l’adulte et de l’enfant.

N’hésitez pas à consulter les archives, elles sont là pour répondre à toutes vos questions.

*************

Un œdème correspond à une infiltration de liquide dans les tissus de l’organisme, et plus particulièrement dans les tissus conjonctifs.

Il existe de nombreux œdèmes sur le plan topographique :

- soit superficiel, sous cutanés ou muqueux

- soit profond : œdème pulmonaire ou cérébral

Les œdèmes des membres inférieurs sont les plus fréquents, et touchent surtout la jambe, la cheville et le pied.

L’œdème des membres inférieurs est suspecté sur certaines plaintes des patients, comme:

- lourdeur des jambes

- acro-paresthésies (différence de sensibilités aux articulations des membres inférieurs).

- douleur au segment jambier, à la cheville et éventuellement au dos du pied

La certitude diagnostique est physique : œdème visible, soit sur tout le membre, soit localisé

Cet œdème est palpable, avec différents aspects possibles :

- indolore et prenant le godet (la pression du doigt laisse une trace).

- consistance tendue de la région palpée et ne prenant pas le godet.

- dépression de l’œdème à la palpation, sans prise du godet et avec douleur

De plus, on doit toujours caractériser un œdème des membres inférieurs sur :

- sa consistance : dure, molle ou prenant le godet

- son caractère indolore ou douloureux

- sa localisation

- le moment où il est le plus important (le soir, au réveil,…)

- l’existence éventuelle de signes associés

On distingue 4 types d’œdème :

Les œdèmes d’origine veineuse :

- insuffisance veineuse chronique

- thrombophlébite (une veine se bouche)

Les œdèmes d’origine lymphatique (lymphodème) :

- congénital, malformation

- secondaire : – suite à la prise de certains médicaments.

- suite à une infection : érysipèle, lymphangite.

- suite à une veine « bouchée ».

- en rapport avec un cancer ou une tumeur.

- suite à une inflammation.

- suite à des parasites : filariose (éléphantiasis)

Les œdèmes d’origine traumatique :

- entorses

- fractures

- luxations

Les œdèmes généralisés :

- origine cardiaque : insuffisance ventriculaire droite

- origine digestive : malnutrition

- origine médicamenteuse : anti-calciques, dérivés nitrés, AINS, œstro-progestatifs

- origine gynécologique : grossesse, syndrome prémenstruel

- origine rénale : insuffisance rénale chronique

- origine hépatique : cirrhose

En conclusion, l’œdème n’étant qu’un symptôme (signe), son traitement concerne celui de  son origine.

En première intention, une visite chez  votre médecin s’imposera.

Le traitement des conséquences de l’œdème fait appel à des médicaments et à des traitements physiques :

- kinésithérapie : drainage lymphatique, massage

- orthèses plantaires

- conseils de chaussant

Puis, pour plus d’informations sur le soin podologique, lisez sur mon blog « podologiengironde » l’article suivant : Comment traiter les jambes lourdes et les pieds gonflés?

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Fivette |
Adn51 |
Cours2mn |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Drmanzonorbert
| LES ENFANTS DU MUNC 18
| Lingzhi2daydiet