navigation

Les varices des membres inférieurs 12 mars 2013

Posté par une podologue en gironde dans : pédicurie,podologie,posturologie , trackback

La varice est une dilatation anormale, permanente, plus ou moins superficielle, de la paroi veineuse.

Les varices apparaissent dans le cadre d’une pathologie plus vaste : l’insuffisance veineuse chronique dont elles constituent le principal symptôme.

En général, elles ont été précédées par des signes comme la sensation de pesanteur des jambes, des picotements, des problèmes de sensibilité (paresthésies) et même par des œdèmes.

Origine :

Cette maladie, dégénérative de la paroi veineuse, est plus fréquente chez le sujet âgé et chez la femme.

On distingue deux situations :

- origine connue : maladie de la paroi après une phlébite

- Varice apparaissant après des stations debout prolongées (coiffeur, commerçants, …), un accouchement, une contraception hormonale œstrogénique, la ménopause, le chauffage par le sol….

Et comment ça s’explique au niveau des parois veineuses ?

Il y a une altération des fibres collagènes de la paroi veineuses par des enzymes sécrétées lors de phénomènes inflammatoires et par l’action des hormones œstrogéniques. Les fibres collagènes n’apportent donc plus de soutien aux fibres musculaires lisses. Celles-ci vont alors se pelotonner, la paroi veineuse va se dilater et former les varices.

Et comment ça se présente à l’observation ?

Pour les varices superficielles : dilatation veineuse.

Pour les varices profondes : jambes lourdes, paresthésie, crampes musculaires, douleur à la palpation du mollet le long des axes veineux. Les varices profondes sont souvent accompagnées de varices superficielles et on verra alors une dilatation veineuse. Si ce n’est pas le cas, la certitude est alors établie par un Doppler ou un écho-Doppler.

Les varices sont souvent accompagnées d’autres manifestations physiques : œdème veineux, eczéma, dermite ocre.

Attention aux complications !

Pour les varices superficielles : phlébite superficielle, rupture de varice avec hémorragie abondante, ulcère variqueux.

Pour les varices profondes : thrombophlébite (formation d’un caillot surtout s’il y a des facteurs favorisants) et ulcère variqueux.

Les traitements :

Tout d’abord préventif :

Traitement précoce et efficace d’une thrombophlébite qui permet d’éviter une Insuffisance Veineuse Chronique secondaire.

Traitement précoce et efficace d’une Insuffisance Veineuse Chronique avant le stade de varice.

Et ensuite Curatif :

Traitement de l’Insuffisance Veineuse Chronique (IVC)

Traitement local : AINS, veinoprotecteur

Kinésithérapie pour améliorer l’IVC

Éveinage (stripping)

Cryochirurgie

En conclusion:

Pour le pédicure podologue, la présence de varice témoigne d’une trophicité (santé) médiocre du membre inférieur d’où des précautions pour les soins pédicuraux et pour la confection des orthèses.

La présence de varices est souvent associée à des problèmes articulaires de type arthrosique surtout au niveau du genou : les orthèses plantaires peuvent freiner partiellement l’évolution de cette pathologie arthrosique ce qui a un retentissement sur l’Insuffisance Veineuse Chronique associée.

Puis, pour plus d’informations sur le soin podologique, lisez sur mon blog

« podologieengironde » les articles œdèmes des membres inférieurs, jambes et pieds gonflés, artérite des membres inférieurs …

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Fivette |
Adn51 |
Cours2mn |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Drmanzonorbert
| LES ENFANTS DU MUNC 18
| Lingzhi2daydiet